Le bon tabac XVII-courrier des lecteurs

Publié le par PtitLu et Statler

C’est pas trop courant mais il arrive qu’au balcon on reçoive du courrier par les tuyaux. Si, si. Avant, dans l’temps, on avait Messieurs Lum et Lamb qui nous disaient bravo ou nous interrogeaient sur des points techniques comme si on était des spécialistes des 1 et des 0. On a aussi le Patriote qui nous fait un mail de temps en temps. Récemment on a reçu du courrier de Saul Davis qui lâchait laconiquement « See Attach »… hé, hé, c’est un blagueur Saul. Thomas Morgan et Miguel Lopez, eux, ils voulaient nous refourguer de la camelote Windows pour gogos sans doute et Patrick Negron voulait nous faire profiter d’un outil révolutionnaire pour optimiser notre référencement… Patrick… m’enfin… Et puis y a P’titLu qui nous a posté un courrier bien bizarre. Ouais, Ptitlu qu’on devine vaguement lycéen, il a mis la rubrique du bon tabac dans les liens sur son blog à l’invite chaleureuse. Ouais… bon avec Wal on s’demande ce qui vaut un tel ostracisme  au reste du balcon, mais bon c’est la vie comme disait Jacques. Ptit Lu nous écrivait pour nous demander si on pouvait pas chez nous, ici donc, poster un texte déjà en ligne chez lui. C’est là le truc bizarre. Mais bon, voici donc dans notre rubrique dormante depuis un moment du bon tabac notre invité. Ca s ‘appelle Sensations Cigarettes :
Après un travail ardu boosté au café,
Il y a un instant assez particulier qu’il faut savoir apprécier
J’attrape mon pot de tabac, il ne m’en reste plus beaucoup, il est émietté
Mais habitué, finement j’arrive à le rouler, et le temps de retrouver mon briquet,
Je descends sans bruit les escaliers, me rends dans la cave.
Je chausse mes groles en toute discrétion et sors sur la terrasse
J’allume ma cigarette, la première bouffée, recrachée mais pas avalée, a une odeur suave
La seconde est appréciée plus grandement, en soufflant doucement je fait des ronds
Trouvant l’inspiration dans des formes inconnues, créations de la combustion de tabac blond.
Une autre bouffée et je grimpe sur le barbecue en béton, près du muret
Assis au sommet, j’aspire, changeant de partenaires, et de danses, écoutant les bruits et cherchant
D’où ils pourraient émaner. Ils sont rares, c’est cela que je savoure longuement
L’homme ne laissant de marques que dans ses bâtisses faciles à « dés-imaginer »
Cette absence me fait tout oublier
Ou presque. Rien que moi, en train de fumer, jusqu’à la dernière bouffée.
Finalement, tellement diminuée qu’elle me brûle les doigts
J’abandonne la belle gitane, et sans tristesse, je descends de mon toit
Sachant qu’un autre soir, elle sera de nouveau là.
Aussi n’oubliez jamais le tabac
On immole ce compagnon de toutes les infortunes
Inspirateur dans les moments de solitude …

Publié dans Le bon tabac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Statler 29/11/2007 14:25

ouais pour le lycée j'ai lu chez toi l'autre jour à l'occasion d'une histoire rocambolesque et sans casque (faut faire gaffe en ce moment sans casque) que y avait de la faculté dans l'histoire... pas eu le temps de le noter dans le texte...salutations aussi !

P'tit Lu 28/11/2007 22:08

Héhé sauf qu'j'ne suis plus au Lycée ... et la volonté d'se faire publier sur ce site prouve la sympathie que j'ai pour lui, et aussi, tu l'a dis, une certaine bizarerie.Salutations =)

Wal 07/11/2007 17:07

Je ne sais pas, je n'ai lu que la conclusion qui semblait une sorte de résumé. C'est étonnant cette idée de demander à un public, jeune qui plus est, quoi lui dire ou lui montrer pour l'empêcher de faire quelque chose.

Briscard 07/11/2007 13:14

C'est chiant un peu, l'étude de Hum, non?...

comité de l'est "vive la fumée" 06/11/2007 18:51

A quand l'enquête sur l'addiction à l'écran (y'en a plein de différents...) ?Et un petit sondage aussi pour savoir ce que pense la bonne société.Si vous avez... N'hésitez pas...M'enfin,.....Bon c'est pas le tout....j'aime trop la douce fumée pour m'en passer.