Le bon tabac ıx

Publié le par Waldorf



corto clope

Publié dans Le bon tabac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wal 19/10/2006 02:07

T'as besoin d'un coup de fil cousin ? (Moi je commence à avoir quelques courriers de retard.)

Criminel 19/10/2006 01:36

J'envoie mél cette semaine Wal (besoin d'un coup demain.. ou plutot de bigophone - ahh keske je suis moderrrrne ).Ah ouais... la mere de Wal dit "damned" - a chaque fois qu'elle se rappelle qu'il est son fils... ;-)

Wal 18/10/2006 12:57

Depuis que j'ai un neveu, on ne peut plus se coincer les doigts chez mes parents dans cette ville où, j'y pense, je n'étais déjà plus quand tu y es arrivé. Ceci explique cela et tout est dans tout.

Statler 18/10/2006 12:26

Tu veux dire que vous avez mangé des pattes en regardant la chaine parlementaire ???? c'est à peine croyab' ! ah! je sais c'est un truc érotique un peu zarebi style sexe et ascèse (et sérieux y faut pas jamais oublier le sérieux!).
Tiens c'est vrai ça maintenant que tu me le dis, tu m'as jamais invité quand on habitait dans la même ville alors que tu venais chez moi manger des pates (déjà!). Du retse je déduis que ta maman dis effectivement damned! quand elle se coince les doigts dans les portes (oui oui et me fait pas le coup, ah bah non y a pas de porte chez mes parents, ma mere n'a pas de doigts et je n'ai pas de mère tralalère, je ne te croirais pas, non de non !!!!!

Wal 18/10/2006 12:00

Oh, tu sais, les annonceurs sur la Chaîne parlementeuse... On n'a même pas vu de réclames, tant pis pour ma culture. De toute façon, « L'important, c'est la confiance. Sans confiance, pas de croissance. L'important, c'est la confiance. Confiance et croissance. » Quel publiciste peut relever le défi de vendre un truc après ça ? Oui, Tréca ou, à l'inverse, Guronzan, sûrement. Oui, UMP, évidemment, mais ces pubs là ne sont pas encore autorisées. « Ayez confiance. Ayez confiance. Ayez confiance. »Il n'y a pas de commode chez mes parents. C'est vrai ça, tu n'es jamais passé quand on habitait la même ville ?