Septième contribution théorique à ma propre histoire

Publié le par Waldorf

bouchonJ'ai compris d'un coup, l'autre jour en allant au tabac, pourquoi ces histoires de bio, équitable, tri, et encore le tri c'est autre chose aussi, tout ça m'énerve autant. Ces attitudes, ces postures, ces achats-leçons de morale continuent à individualiser. Ils contribuent à la séparation, pour me la jouer. Ils se font passer pour des engagements alors qu'ils atomisent le collectif. Le tri, c'est le pire. On en recausera.

***

La huitième, en tout cas la prochaine où je ne me ferai pas piquer ma propre histoire, mais je t'en prie, au contraire, c'est une bonne idée, la suivante sera fondatrice.

Rien que ça.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TM 23/06/2008 22:00

Fondatrice ...T'est en sein Wald ? on me dit rien...

W 28/05/2008 01:28

(Pas la mienne, je précise.)

Wal 28/05/2008 01:27

Le monde n'est qu'un immense happening (enfin unifié) et, au Balcon, nous sommes décidément mauvais public. Tant pis pour nous.La dernière proposition est certaine.

lebosrg 28/05/2008 00:55

rien ne remplace toutes ces jolies expositions de poubelles sur nos trottoirs... Le déchet c'est de l'art. La poubelle est son contenant. Le tri sa plus value.